Pauvre France

Le président des analphabètes, sans doute...


Aucun commentaire: